Le « village arménien » d’Issy-les-Moulineaux et Clamart

Le "village arménien" d'Issy-les-Moulineaux et Clamart

Le "village arménien" d'Issy-les-Moulineaux et Clamart

Depuis près d’un siècle une importante communauté arménienne est venue s’établir sur les hauteurs d’Issy-les-Moulineaux, débordant légèrement sur Clamart, elle s’y est reconstituée un véritable village avec ses lieux de culte, ses associations, ses petits commerces et ses lieux de mémoire.

Centenaire du génocide arménienCe vendredi 24 avril 2015, plusieurs mois de commémorations débutent un peu partout dans le monde pour le centenaire du génocide arménien. La France qui abrite la troisième communauté arménienne après la Russie et les États-Unis, organise toute une série d’événements qui s’échelonneront jusqu’à la fin de l’année, à commencer ce vendredi par la présence du Président de la République à Erevan (capitale de l’Arménie), d’une minute de silence au Parlement et du retentissement de toutes les cloches de France à 19H15. Expositions, conférences et autres manifestations sont également prévues tout au long du centenaire, principalement le long de l’axe « PLM » (Paris-Lyon-Marseille) où se concentre la plus grande partie de la diaspora.
Pour plus d’infos : http://2015.ccaf.info

Rescapés du génocide et arrivés par bateaux au début des années 1920 à Marseille, les arméniens remontèrent le sillon rhodanien et s’installèrent en nombre dans les villes de Lyon, Grenoble, Décines, Valence, Vienne, Romans et Saint-Etienne, profitant d’une industrie alors en manque de main d’œuvre. Les plus téméraires poussèrent jusqu’à Paris et posèrent leurs valises dans les quartiers populaires de l’époque qu’étaient le Faubourg Montmartre (autour de la rue de Trévise), le Quartier Latin (où naquit Charles Aznavour), le haut du Marais aux côtés d’autres apatrides (les juifs d’Europe de l’Est) mais aussi sur les hauteurs de Belleville où ils trouvèrent à se faire embaucher dans la petite industrie de la chaussure. En banlieue, Alfortville et Issy-les-Moulineaux accueillirent et accueillent toujours les plus importantes communautés arméniennes d’Île-de-France après la capitale (environ 6000 personnes chacune).

Croix arménienne à ClamartRecrutés par milliers à leur arrivée à Marseille par les industries lourdes d’Issy-les-Moulineaux (cartoucherie Gévelot, Renault, Citroën, peintures Lefranc…), les arméniens s’installèrent dans un premier temps sur l’Île Saint-Germain et ses alentours, dans des habitations souvent insalubres, là ils cohabitent avec d’autres populations immigrées (italiennes, espagnoles et russes), employées elles aussi dans les industries de la ville. D’origine plus rurale et plus modeste que leurs compatriotes du 9ème arrondissement, les arméniens d’Issy-les-Moulineaux furent plus sévèrement touchés par la crise des années 30 mais profitèrent de l’occasion pour se lancer à leur compte en tant que petits commerçants ou pour exercer les métiers de l’artisanat qu’ils exerçaient déjà avant l’exil, notamment dans la cordonnerie qui est un peu aux arméniens ce que le taxi était aux réfugiés « russes blancs » à la même période. Parallèlement à leur ascension sociale beaucoup quittent l’Île Saint-Germain pour gravir les pentes qui montent vers le Fort d’Issy. Ils construisent entre le boulevard Rodin (côté Issy) et la gare de Clamart leurs propres maisons et reconstituent un véritable village arménien avec ses lieux de culte, ses commerces et ses nombreuses associations. Au milieu du XXème siècle une industrie familiale du tricot se développe au sein de la communauté arménienne et prend de l’ampleur mais, à l’instar du « Sentier juif » déclinera jusqu’à l’extinction à la fin du même siècle pour cause de mondialisation et concurrence des produits asiatiques, aujourd’hui quelques grossistes font perdurer à leur façon cette spécialisation de la diaspora dans le textile. Dans les années 70-80, la communauté fut renforcée par l’arrivée de nouveaux arméniens venus de Turquie et de pays en pleins troubles : le Liban de la guerre civile et l’Iran de la révolution islamique.

En ce début de XXIème siècle, bien que ravivée ces dernières semaines par les commémorations du centenaire du génocide, l’arménité du quartier n’est plus aussi flagrante que ce qu’elle fut. Cependant, même s’ils sont parfaitement intégrés, les arméniens ont su préserver leur langue et leurs traditions au travers des églises (apostolique et évangélique), des écoles bilingues et des diverses associations et les patronymes arméniens, facilement identifiables, restent nombreux sur les boîtes aux lettres des maisons qui entourent le Fort d’Issy.

S’y rendre : Descendre à la gare d’Issy (RER C).

Quelques adresses (carte à venir) :
- Église Apostolique Arménienne : 6 avenue Bourgain, 92130 Issy-les-Moulineaux
- Église Évangélique Arménienne : 28 avenue Bourgain, 92130 Issy-les-Moulineaux
- Maison de la Culture Arménienne : 29-31 avenue Bourgain, 92130 Issy-les-Moulineaux
- École Hamaskaïne-Tarkmantchatz : 19 sentier des Épinettes, 92130 Issy-les-Moulineaux
- École de danse Navasart : 16 cours Saint-Vincent, 92130 Issy-les-Moulineaux
- Alexandre Basmadjian (Coiffeur) : 30 rue de la Défense, 92130 Issy-les-Moulineaux
- Hay Markar (Épicerie) : 162 avenue Henri Barbusse, 92140 Clamart
- Eniz (Épicerie) : 14 rue des Monts, 92140 Clamart
- La cuisine du soleil (Restaurant italo-arménien) : 88 ter rue de Fleury, 92140 Clamart

L'église apostolique arménienne d'Issy-les-MoulineauxMémorial du génocide arménienSnack libano-arménienCentre culturel et artistique arménienMémorial du séisme de 1988 en ArménieL'église évangélique arménienneKhatchkar d'Issy-les-MoulineauxEcole franco-arméniennePlace Etchmiadzine à Issy-les-MoulineauxCentenaire du génocide arménienPlaques de kiné et dentistes à Issy-les-MoulineauxPlace Missak ManouchianPlaque du groupe ManouchianJumelage Clamart-ArtachatPlace des victimes du génocide arménien de 1915Explication du KhatchkarEpicerie Hay MarkarEpicerie arménienneAffiches du centenaireDrapeau arménienLe panorama depuis les hauteurs d'Issy-les-Moulineaux

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Banlieue, arménienne, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>