Un panneau en breton et en basque à la RATP

Le panneau de signalisation en breton et basque à la station Montparnasse-Bienvenüe

Le panneau de signalisation en breton et basque à la station Montparnasse-Bienvenüe

Le 18 novembre dernier le Journal du Pays Basque affichait sur sa Une la photo d’un panneau de signalisation de la RATP, en français, anglais, espagnol et plus surprenant en breton et en basque. Sur internet la nouvelle créa un petit buzz chez les deux communautés concernées et un début de polémique naquit lorsque certains accusèrent le journal de photomontage. Il n’en était rien, le panneau existe bien et se trouve à la sortie numéro 4 de la station Montparnasse-Bienvenüe, mais personne n’a pu depuis expliquer la présence de cet unique spécimen sur tout le réseau de transport en commun francilien. La RATP elle même semble ne pas savoir d’où vient ce panneau et proclame ne jamais traduire sa signalisation en langues régionales. Depuis sa découverte l’objet du délit n’a heureusement pas été démonté, espérons que cela dure car qu’y a t-il d’étonnant à ce que la gare parisienne qui dessert la Bretagne et le Pays Basque, utilise les langues de ces deux régions pour la signalétique de ses panneaux.
La république qui n’a eu de cesse depuis plus d’un siècle, de faire disparaître les patois locaux, s’offusquera sûrement de la présence de ce panneau dans la capitale, alors qu’à Londres les plaques de rues du quartier chinois sont traduites en mandarin et celles du quartier bangladais de Brick Lane le sont en sanscrit sans que cela ne choque personne. À quand donc des plaques de rue en breton à Montparnasse, en Ch’tis autour de la Gare du Nord, en alsacien à Gare de l’Est et en patois auvergnat à la Bastille ?

Articles liés :
- La Petite Bretagne de Paris
- Les bretons du quartier Montparnasse
- Les bretons de Paris fêtent la Saint Yves 2010 : 14ème arr
- Les bretons de Paris fêtent la Saint Yves 2010 : 15ème arr

La sortie 4 de la station MontparnassePlaques de rues bilingues à Londres

Cette entrée a été publiée dans 14ème, 15ème, Paris insolite, calme et secret, bretonne, auvergnate et des autres provinces, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Un panneau en breton et en basque à la RATP

  1. Ewen dit :

    Le sujet avait été abordé à la radio des Bretons de paris (oui les Bretons ont leur propre radio en île de france), à l’époque certains personnes parlait d’un photomontage du photographe Basque, et les Bretons étaient allé vérifier l’existence de ces panneaux et en avait diffusé l’emplacement exact.

    • gavroche.fils dit :

      C’est un drôle de mystère que ce panneau quand même, la RATP ayant embauché pas mal de bretons il y a quelques décennies, c’est peut être l’oeuvre de l’un d’eux avant son départ en retraite.

  2. Calou dit :

    C’est génial… Peu importe de savoir comment cette realisation a été possible. Cela prouve que malgré les pressions européennes et mondiales, nous gardons notre identité culturelle française si riches, et si variées d’une région à l’autre. De plus, c’est aussi ce que viennent chercher les touristes … et le tourisme étant l’un des principaux revenus de notre pays laissons faire…

    • gavroche.fils dit :

      La RATP a nié l’installation de ce panneau, il s’agit donc de l’œuvre d’une personne seule interne ou pas à la RATP, l’acte est rigolo mais malheureusement il est isolé, les particularités régionales continuent de mourir à petit feu et c’est bien dommage.

  3. L’interview d’un retraité de la RATP avait permis de trouver un début d’explication.

    Le panneau en question faisait parti d’un projet de la RATP d’ajouter le breton et le basque en gare de montparnasse, sur différents panneaux (signalisation, interdiction de fumer, etc). Ce projet n’avait jamais aboutis finalement, et même l’ingénieur breton de la RATP qui avait travaillait dessus ne savait pas que ce panneau avait existé.

    Il y a donc fort à parier qu’il s’agit d’un panneau d’essai datant de l’époque de ce projet, qui a été installé bien que le projet fut abandonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>