Sociologie parisienne

Des jeunes à capuche

Des jeunes à capuche

Le jeune à capuche : star incontestable de la rubrique faits divers le jeune à capuche y a remplacé le blouson noir qui lui même avait remplacé l’apache. A l’inverse des bobos et des branchouilles (voir plus bas), sa présence massive dans un quartier permet de garder les prix de l’immobilier à un niveau raisonnable (pour Paris).
- Lieu : Le quart nord-est de la ville, surnommé avec mépris « la banlieue intra-muros » par l’ouest.
- Signes distinctifs : pour marquer le passage dans le troisième millénaire le jeune à capuche a troqué le « survet croco » contre le jeans à coutures multiples type Gay-Star.
- Remarque : aucune statistique officielle n’existe pourtant son importance semble exploser à la veille de chaque élection importante.

Cuistots japonais

Cuistots japonais

Le cuistot japonais : alors qu’il y a quelques décennies on ne comptait à Paris qu’une poignée de restaurants japonais, ils sont plus de 400 aujourd’hui et leur nombre ne cesse de croitre, le chef japonais est donc devenu une espèce en pleine expansion pour le plus grand plaisir des amateurs de sushis, ramens et soupes miso.
- Lieux : le quartier Opéra et la rue Monsieur le Prince dans le 6ème sont les endroits où le cuisinier japonais se sent le mieux.
- Signes distinctifs : un bandeau autour des cheveux et un couteau affuté dans chaque main
- Remarque importante : bien souvent le chef japonais est en fait chinois, coréen ou taïwannais.
En savoir plus sur le quartier japonais de Paris >

Trois branchouilles rue Montorgueil

Trois branchouilles rue Montorgueil

Le branchouille : sous-famille du bobo, il existe plusieurs types de branchouilles ; le rockeur en jean slim et le rappeur en mike air fluos.
Lieux : le Marais, Oberkampf, le canal St-Martin, la rue Tiquetonne du quartier Montorgueil pour ses friperies chics et ses boutiques de baskets fluos à 300€. Le branchouille aime également à fréquenter les endroits arty, trendy, hype et lounge dont lui seul connait les définitions exactes de ces termes.
Métiers : la com, le multimédia, la télé, la mode …
Signes distinctifs : le branchouille Hip Hop s’arrange toujours pour assortir ses baskets fluos à son tee-shirt ou sa casquette NY. Le branchouille rockeur préfère porter les indémodables baskets converte avec son jean slim, une chemise à carreaux cintrée ou un tee-shirt tunisien de chez Candide&Rousseau (made in Bangladesh vendu 80€) en dessous d’un blouson en cuir trop petit d’au moins 3 tailles.
Alimentation : il aime manger dans les chaines de bars à sushis hors de prix qui sont à la gastronomie japonaise ce que les kebabs sont à la grecque.
Remarque : souvent considéré comme étant à la pointe de la mode vestimentaire, cela n’empêche pas le branchouille de se promener avec son tee-shirt « I LOVE NY » afin de montrer à toute la ville qu’il s’est rendu dernièrement à Big Apple.

Restaurateurs bretons à Montparnasse

Restaurateurs bretons à Montparnasse

Le restaurateur breton de Montparnasse : s’il n’est ni coréen ni libanais, le restaurateur de Montparnasse est forcément breton et tient logiquement une crêperie, car il est de notoriété parisienne que le breton se nourrit exclusivement de crêpes et de cidre.
Lieux : Montparnasse et plus particulièrement les rues d’Odessa et du Montparnasse.
Signes distinctifs : le restaurateur breton se doit de porter au moins la marinière Saint-Jaime ou un T-shirt attestant de ses origines bretonnes du type « BZH Connection » ou « made in Breizh »… la coiffe bigoudène et le ciré jaune sont réservés pour la Saint Yves (festivité bretonne).
En savoir plus sur les bretons de Montparnasse >

Cafetier auvergnat

Cafetier auvergnat

Le cafetier auvergnat : porteur d’eau, charbonnier, bougnat puis cafetier l’auvergnat de Paris vient d’entamer sa nouvelle reconversion en ouvrant des restaurants prestigieux et des boîtes de nuit select dans les quartiers les plus chics de la ville. Tous les petits bistrots de quartier auraient donc pu avoir la malchance d’être reconverti en bars trendy-lounge mais c’était sans compter sur l’esprit d’entreprise des wenzhous (auvergnats de Chine) qui depuis peu reprennent à la chaîne les anciens bistrots aveyronnais.
Lieux : pour les auvergnats de Paris, Bastille et la rue de Lappe sont un peu l’équivalent de Montparnasse pour les bretons, même si aujourd’hui les anciens bougnats de la rue de Lappe sont devenus des bars à tapas où le prix du Mojito descend rarement en dessous de 8€.

Bouquiniste sur la rive gauche

Bouquiniste sur la rive gauche

Le bouquiniste : au même titre que les petites femmes de Pigalle et les peintres de la Place du Tertre, le bouquiniste fait partie intégrante du Paris fantasmé par les hordes touristiques qui battent chaque année les pavés de la capitale. En réalité ils servent surtout à faire croire à ces mêmes touristes que la ville a su rester authentique, populaire et cultivée.
Lieux : les bords de Seine de l’hypercentre parisien.
Remarque : ayant de plus en plus de mal à vendre leurs livres de Sartre et Zola les bouquinistes se reconvertissent petit à petit dans la vente de Tour Eiffel en plastique made in China au grand dam de la mairie de Paris et des boutiques de souvenirs alentours.

Epicier de quartier

Epicier de quartier

L’épicier arabe : au même titre que le cafetier auvergnat, l’épicier arabe est une institution à Paris. Si l’A.D.C. (comprenez l’Arabe Du Coin) ne semble jamais fermer boutique, il est cependant prouvé qu’il soit passé du franc à l’euro en ne changeant que la devise sur ses étiquettes 15F sont ainsi devenus 15€.
Lieux : tous les quartiers
Signes distinctifs : l’uniforme d’épicier se compose d’une blouse de couleur foncée (bleue ou verte au choix) et d’une moustache.
Remarque : de plus en plus, l’épicier arabe se retrouve en concurrence avec des épiciers du sous continent indien aux horaires d’ouverture encore plus larges.

Episode 2 >

Cette entrée a été publiée dans Billets d'humour, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Sociologie parisienne

  1. Ping : Les tweets qui mentionnent Sociologie parisienne | Gavroche père & fils -- Topsy.com

  2. Ping : Sociologie parisienne | POURQUOI VIVRE EN PROVINCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>