Rue des Degrés – la plus petite rue de Paris

Rue des Degrés - la plus petite rue de Paris

Rue des Degrés - la plus petite rue de Paris

Situé en plein quartier du Sentier, dans le 2ème arrondissement, la rue des Degrés, longue de 5,50 mètres et large de 3,30 mètres, est la rue la plus courte de Paris. Elle se compose en fait intégralement d’un escalier de 14 marches reliant le 87 rue de Cléry au 50 rue Beauregard et doit son nom à son inclinaison.
Aucune adresse postale ne renvoie à cette rue sans porte ni fenêtre (elles ont été murées), dont l’existence remonterait au moins au XVIIème siècle. Le dénivelé de la rue des Degrés vient du fait que tout le quartier se trouve sur une butte, appelée successivement Mont Superbus (XIIIème siècle), Mont Orgueilleux ou Mont Orgueil (XVème siècle), nom que l’on donna à la très commerçante rue Montorgueil toute proche qui conduit à la butte que l’on rebaptisa Butte aux Gravois au XVIIème, puis Butte Bonne-Nouvelle après la construction de l’église du même nom au XIXème siècle. Cette colline d’une quinzaine de mètres de hauteur n’a en fait rien d’orgueilleuse puisqu’elle s’est constituée avec les gravats, déchets et immondices que les parisiens déposaient ou jetaient de l’autre côté de l’enceinte de Charles V, dont les rues de Cléry et d’Aboukir suivent le tracé, la montagne d’ordures avait même fini par dépasser la muraille.
À l’angle de la rue des Degrés et de la rue Beauregard, une plaque historique de la Mairie de Paris, rappelle qu’à cet endroit le baron de Batz tenta avec quelques hommes de faire évader Louis XVI le matin du 21 janvier 1793, jour de l’exécution du roi sur la Place de la Concorde.

En plus :
La rue des Degrés a servi de décor à de nombreuses scènes de l’excellent film Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran, le jeune héros y habite un appartement rue de Cléry dont les fenêtres donnent sur la plus petite rue de Paris, en fait dans le roman le personnage habite rue Bleue (9ème arr.), mais le réalisateur aura sans doute été séduit par l’aspect pittoresque des lieux.

Articles liés :
- La plus petite maison de Paris rue du Château d’Eau
- La plus vieille maison de Paris : L’auberge Nicolas Flamel
- La plus vieille boulangerie de Paris victime de la spéculation immobilière

À proximité :
- La Cour des Miracles
- Quand le Sentier fêtait la Sainte-Catherine
- Faubourg Saint-Denis : le quartier turc de Paris

Plaque de la rue des DegrésLa rue des Degrés dans le SentierPochoirs de champignons rue des DegrésEscalier de la rue des DegrésPlaque historique de la tentative d'évasion de louis XVI

Cette entrée a été publiée dans 2ème, Histoire de Paris, Paris insolite, calme et secret, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Rue des Degrés – la plus petite rue de Paris

  1. sheily dit :

    Encore une rue que j’aime particulièrement!

  2. Monnier dit :

    On y trouvait les ets Ardy et les confections Uran…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>