Quelque chose en lui de Bartleby – Philippe Delerm

Roman - Quelque chose en lui de Bartleby de Philippe Delerm

Roman - Quelque chose en lui de Bartleby de Philippe Delerm

Arnold Spitzweg, employé discret de la Poste et amoureux invétéré de Paris, s’intéresse depuis quelques temps au phénomène des blogs. Il s’étonne tout d’abord que des gens puissent ainsi livrer leurs états d’âme à de parfaits inconnus, mais lentement l’idée d’en tenir un lui-même germe dans sa tête.
Revenant sur ses aprioris il finit par sauter le pas et ouvre donc son propre blog, antiaction.com, dans lequel il dévoile son goût pour la contemplation, la paresse et la « non-action » en générale. Spitzweg est en effet une sorte d’épicurien au sens premier du terme et non pas la définition déformée que l’on retrouve aujourd’hui sur la moitié des profils internet. Ses plaisirs sont faits de choses simples : remonter le canal Saint-Martin, pique-niquer sur le Quai de la Tournelle, prendre un café au Train Bleu ou simplement observer la vie depuis la fenêtre de son petit deux pièces au 1er étage gauche du 226 de la rue Marcadet, face au square Carpeaux. Alsacien de naissance, il aime par dessus tout l’anonymat que lui offre la capitale et qui lui permet de vivre sa vie sans avoir de compte à rendre.
Cependant cet anonymat qu’il chérit tant risque d’être perturbé par la notoriété que commence à avoir antiaction.com. Un matin en écoutant la radio il s’aperçoit que l’animateur parle de son blog, depuis quelques temps déjà il recevait des commentaires d’encouragements (majoritairement de lectrices) et quelques critiques (de lecteurs…), mais le fait d’être cité à la radio lui fait prendre conscience que sa petite vie tranquille pourrait bien être chamboulée. Peu de temps après un éditeur lui propose de publier le contenu de son blog, et alors que tous ses collègues de la Poste s’enthousiasment à sa place, le héros se demande si accepter ne serait pas aller à l’encontre même de l’esprit d’antiaction.com.

Par bien des aspects, Arnold Spitzweg rappelle Amélie Poulain, ces deux Montmartrois solitaires qui partagent le même goût pour Paris et les plaisirs simples, appartiennent à une classe moyenne en voie de disparition dans la capitale. Tous deux vivent à contre courant de leur époque et de leur environnement, et l’un comme l’autre semble craindre tout type d’engagement relationnel ou professionnel trop intrusif dans leur vie.

« Quelque chose en lui de Bartleby » ne pourra que plaire à ceux, qui comme le personnage, aiment flâner dans les rues de Paris, beaucoup se reconnaîtront dans ses réflexions et ses instants de vie. Ceux qui recherchent de l’action pourront passer leur chemin.

Articles liés :
- Thriller futuriste : Serenitas de Philippe Nicholson
- Le Train Bleu – le restaurant mythique de la Gare de Lyon

Sur les traces d’Arnold Spitzweg :
226 rue Marcadet 75018 ParisLe square CarpeauxLa Poste rue des Saints-Pères dans le 6ème arr.Le Comptoir des Saints-PèresLa brasserie Le Rouquet - boulevard Saint-GermainLe quai de la Tournelle - Haut-lieu du pique-nique parisienL'intérieur du prestigieux restaurant le Train Bleu à la Gare de Lyon

Présentation du livre lors de l’émission On N’est Pas Couché du 03/10/2009 :

Cette entrée a été publiée dans Livres, films, chansons, pubs... sur Paris, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Quelque chose en lui de Bartleby – Philippe Delerm

  1. sheily dit :

    Il me semble que ce livre est pour moi…!

    • gavroche.fils dit :

      Lol, en effet il y a de fortes chances que le livre plaise à tous les blogueurs parisiens qui ne l’ont pas encore lu, ils s’y retrouveront sûrement, et puis le livre se lit vite (150 pages).

  2. audouit bernard dit :

    a lire aussi le début des aventures de Mr Spitzweg  » il avait plu tout le dimanche  » , egalement
    de Philippe Delerm !
    j aime Paris et je trouve votre site tres sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>