Maisons ouvrières rue Jules Ferry à Ivry sur Seine

La rue Jules Ferry à Ivry sur Seine

La rue Jules Ferry à Ivry sur Seine

La rue Jules Ferry à Ivry sur Seine est typique des lotissements ouvriers de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. En remplaçant la pierre meulière par la brique on pourrait presque se croire dans une ville minière du nord de la France.

Située à quelques encablures des tours de la Porte de Choisy, la rue Jules Ferry et ses petites maisons jumelées d’un étage, fut lotie à partir de 1907 par l’architecte Rustique Dufour. Celui-ci avait déjà réalisé, quelques années auparavant des maisons de ville dans ce même quartier. À l’origine la rue s’appelait la rue des Petites Villas, en 1915 elle est rebaptisée du nom de celui qui rendit l’école gratuite, laïque et obligatoire et que doivent maudire en cette période de rentrée scolaire pas mal d’enfants.
Toutes les maisons jumelées de la rue Jules Ferry ont été construites sur le même modèle, d’ailleurs à l’origine elles étaient rigoureusement identiques avec leur façade de pierres meulières apparentes. En 1911 un recensement permet d’établir que ce nouveau lotissement est peuplé par des ouvriers travaillant dans les usines alentours, et que nombre d’entre eux sont des « immigrés de l’intérieur » qui viennent du centre et de l’est de la France.
En un siècle la rue ne semble pas tellement s’être embourgeoisée, et pourtant si elle avait été tracée 200 mètres plus au nord, c’est à dire de l’autre côté du périphérique, nul doute que ses petites maisons ouvrières s’arracheraient aujourd’hui à prix d’or.

Articles liés :
- La rue Crémieux : calme, piétonne et colorée
- Rue et villa Santos-Dumont
- Villa Riberolle : un coin de campagne près du Père Lachaise
- La villa Léandre à l’écart du Montmartre touristique

À proximité :
- Les jardins ouvriers d’Ivry sur Seine
- Graffitis : Parc des Cormailles à Ivry sur Seine mars-2011

Plaque de la rue Jules Ferry à Ivry sur SeineMaisons aux portes de ParisPetites maisons mitoyennes ouvrièresAlignement de maisons ouvrières rue Jules Ferry

Cette entrée a été publiée dans Banlieue, Paris insolite, calme et secret, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>