Le très chic Village Royal (ancienne Cité Berryer)

Le Village Royal dans le quartier de la Madeleine

Le Village Royal dans le quartier de la Madeleine

Le Village Royal, refait à neuf il y a une vingtaine d’années, se situe à quelques pas de la place de la Madeleine. Long d’une centaine de mètres, il commence au 25 de la rue Royale pour finir au 24 de la rue Boissy d’Anglas.

En 1745 on décide de déplacer de 200 mètres vers l’est, le marché d’Aguesseau qui se trouvait en dehors des remparts de Paris, dans le Faubourg Saint-Honoré au croisement des actuelles rues Montalivet et de Duras. Au XVIIIème siècle ce quartier faiblement loti est principalement entouré de marais, le transfert du marché avait pour but de le rapprocher de la ville et de ses habitants. Un terrain jouxtant la caserne de la garde royale (les fameux mousquetaires), est donc acheté à un dénommé Mol de Lurieux, avocat de son état, ce dernier obtint dans la négociation le versement d’un intéressement sur les privilèges du marché. Le 2 juillet 1746, le nouveau marché d’Aguesseau qui ouvre accueille des échoppes de boucheries du côté de la rue de la Madeleine (actuelle rue Boissy d’Anglas) ainsi que des poissonniers, boulangers et fruitiers du côté du chemin du rempart (actuelle rue Royale), ce nouveau marché est traversé d’est en ouest par un passage dit du marché d’Aguesseau. Il gardera ce nom jusqu’en 1877 où il sera rebaptisé Cité Berryer, en hommage à un avocat et homme politique célèbre pour s’être opposé à Napoléon III.
En 1987, les façades des immeubles du passage sont inscrites aux Monuments Historiques.
Entre 1992 et 1994, la petite cour piétonne est entièrement rénovée par la Compagnie Hypothécaire (filiale immobilière de Suez), le but des travaux était de retrouver l’ambiance de village d’autrefois avec ses commerces et ses terrasses. Au final l’architecture des lieux a parfaitement été respectée même si on peut regretter l’aspect « haut de gamme » des nouveaux commerces qui n’ont sûrement rien à voir avec les échoppes de l’ancien marché d’Aguesseau. Ce très (trop ?) chic Village Royal semble accueillir d’ailleurs plus de riches touristes que de parisiens.

Le site officiel du Village Royal : http://www.villageroyal.com/

En plus :
À l’entrée du Village Royal (25 rue Royale), une plaque commémorative apposée en 2004 pour les 150 ans d’Alphonse Allais, écrivain, scientifique, journaliste et comique (1854-1905), rappelle avec humour que l’homme habita de l’autre côté de la rue : « Si en 1900 Alphonse Allais a, par erreur, habité en face : 24 rue Royale, c’est ici que son esprit demeure. »
On doit à ce Desproges de la Belle Époque, quelques savoureuses citations telles que :
« L’éternité c’est trop long, surtout vers la fin. »
« Il vaut mieux être cocu que veuf : il y a moins de formalités ! »
« Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain. »
« Non, la stérilité n’est pas héréditaire. »
« Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis. Pour les cochers, c’est le contraire. »
À la fin de la Seconde Guerre Mondiale une bombe larguée par un avion anglais fait exploser sa tombe du cimetière de Saint-Ouen, ses cendres virtuelles sont transférées à celui de Montmartre en 2005.

Article lié :
- Galerie Vivienne : un passage couvert chic et tranquille

À proximité :
- L’Affiche de mobilisation pour la 1ère Guerre Mondiale de la rue Royale

L'entrée du côté du 25 de la rue RoyaleEnseigne du Village RoyalPlaque commémorative d'Alphonse AllaisLes enseignes du Village RoyalBoutiques chics du passageFaçade d'immeubles rénovésTerrasse et boutiques luxueusesBoutiques du Village Royal

Cette entrée a été publiée dans 8ème, Paris insolite, calme et secret, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le très chic Village Royal (ancienne Cité Berryer)

  1. durst dit :

    j’aime beaucoup ce que vous faites, je prends un réel plaisir à vous lire
    merci
    J’aimerais recevoir vos prochaines éditions.

    • gavroche.fils dit :

      Merci Michèle, malheureusement je n’ai pas installé de système de newsletter pour l’instant, mais vous pouvez vous abonner au flux RSS via le bouton de la colonne de droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>