La stèle des travailleurs chinois de la Grande Guerre

La stèle des travailleurs chinois de la 1ère guerre mondiale dans le jardin Baudricourt

La stèle des travailleurs chinois de la 1ère guerre mondiale dans le jardin Baudricourt

Le rôle des chinois pendant la 1ère guerre mondiale est méconnu, en effet peu de gens savent que la France fit venir sur son sol 140.000 travailleurs chinois volontaires pour participer à l’effort de guerre. Pourtant des milliers d’entre eux y laissèrent la vie et ne revirent jamais la Chine, quelques autres, environ 3.000, décidèrent à la fin du conflit de s’établir définitivement en France et formèrent dans l’îlot Chalon, près de la Gare de Lyon, le premier quartier chinois de Paris.
Rue de la Pointe d’Ivry dans le 13ème arrondissement, au cœur du Chinatown parisien qu’est le quartier du « triangle de Choisy », se trouve un petit square : le Jardin Baudricourt, au milieu de celui ci trône une stèle érigée en novembre 1998 pour rendre hommage à ces travailleurs chinois morts pour la France à des milliers de kilomètres de chez eux. Comme tous les espaces verts du quartier, le Jardin Baudricourt est fréquenté le matin par les adeptes asiatiques de Taï-chi-chuan.
Rue Chrétien de Troyes dans l’ancien îlot Chalon, une plaque métallique apposée en novembre 1988, rappelle elle aussi ce fragment d’Histoire franco-chinoise.

Articles liés :
- Ilot Chalon : la première implantation chinoise de Paris
- Arts et Métiers : le plus vieux quartier chinois de Paris
- Maison Loo : une pagode chinoise dans le Paris haussmannien

L'inscription en françaisL'inscription en chinoisLa stèle commémorative du Jardin Baudricourt

Cette entrée a été publiée dans 13ème, Monuments parisiens, Parcs et jardins, chinoise et indochinoise, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à La stèle des travailleurs chinois de la Grande Guerre

  1. janette dit :

    Bonsoir tout le monde,

    Comme les requis du Viet Nam ,débarqués à marseille affamés ,non payés ,ils ont laissé leur trace dans les mines de la nièvre à la machine très exactement,eux aussi ont participé à l’effort de guerre pour la France.

  2. Ping : Les travailleurs chinois de la première guerre mondiale (2/2) | 14-18 : Chroniques du Centenaire

  3. fatiha dit :

    mon grand oncle a fait partie de ceux qui ont contribué à l’effort de guerre,
    et également organisé la vie des émigrants dans le nord du pas de calais, l’histoire s’enchevêtre
    merci de ces informations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>